Comment mettre de côté l'apport personnel pour réaliser son rêve immobilier

Du rêve à la maison de vos rêves : voici comment mettre de côté les fonds propres nécessaires

© Getty Images
14.06.2021 | 3 minutes

De nombreuses personnes rêvent de ne plus être locataires, mais de devenir propriétaires de leur logement. Si vous examinez ce rêve de plus près, vous vous rendrez rapidement compte que vous avez besoin de fonds propres suffisants. Cet article dévoile les meilleures façons d’épargner pour le capital requis.

Comment économiser plus facilement

Grâce aux conseils suivants, le rêve de posséder sa propre maison pourrait se réaliser plus rapidement.

Formulez concrètement le rêve de votre vie

Certaines personnes «se contentent de vivre au jour le jour», d’autres considèrent qu’il est important de voyager dans le monde et beaucoup poursuivent l’objectif de devenir financièrement indépendants le plus rapidement possible. Pour certains, la réalisation de ce rêve passe par l’acquisition de leur propre bien immobilier. La poursuite systématique de cet objectif exige de le formuler concrètement: «Mon plus grand rêve est de posséder ma propre maison dans XY ans au plus tard». Pour certains, il peut être utile de parler de ces projets aux amis et à la famille. Cela génère de l’engagement et de la motivation pour atteindre l’objectif. Les personnes qui ont besoin de visualiser les choses peuvent s’aider d’un tableau pour formuler leur rêve.

Améliorer sa situation financière

Après avoir achevé sa formation ou ses études, on signe son premier contrat de travail et un salaire fixe est versé tous les mois sur son compte. C’est le bon moment d’estimer approximativement l’évolution de sa situation financière dans les années à venir. Quels seront les revenus, les dépenses, est-il possible d’économiser sur les frais de location en mettant en place une colocation ou de trouver un logement peu coûteux ? Qu’en est-il de la carrière – est-il possible d’envisager une promotion au travail?

Définir le volume d’épargne et la durée de l’épargne

Lorsque la marge de manœuvre financière est connue, un montant d’épargne mensuel peut être défini relativement facilement. Dans combien d’années le rêve d’accéder à la propriété doit-il être réalisé? Cela couvre-t-il le montant des fonds propres pour une hypothèque? Si ce n’est pas le cas, on sait maintenant que le montant mensuel de l’épargne devra être augmenté progressivement, que la période d’épargne devra être prolongée ou que d’autres options, telles qu’un avancement d’hoirie, devront être étudiées.

Se fixer un objectif et s’y tenir

Les amis fondent une famille, s’offrent des produits de luxe ou font des voyages coûteux – c’est leur façon de profiter de la vie. Épargner pour un bien immobilier en est une autre. Et même si l’accomplissement de votre rêve est encore loin, vous devez garder pour principe de ne jamais perdre patience et de ne pas vous laisser déstabiliser par les revers.

Ou l’on interprète d’une autre manière l’idée de «s’accrocher»: à savoir poursuivre l’objectif de devenir propriétaire de son logement mais en avançant étape par étape. On envisage d’abord l’achat d’un appartement plus petit, puis on génère davantage de fonds propres pour un bien éventuellement plus grand, en économisant des frais de location.

Un jeune homme tient son vélo en souriant. On distingue d'autres personnes enjouées en arrière-plan
© Getty Images

De combien de fonds propres avez-vous besoin concrètement?

Le montant des fonds propres à mettre de côté dépend principalement de la valeur vénale du bien en question. Au moins 20 pour-cent de la valeur de la propriété résidentielle occupée par le propriétaire doit être payée de sa propre poche, 80 pour-cent pouvant être financée par la banque ou un autre prêteur hypothécaire. En supposant que le bien convoité ait une valeur vénale d’un million de francs suisses, l’apport personnel serait de 200 000 francs suisses.

Le financement optimal pour votre logement

Vous trouverez ici l’offre qui vous convient: rapide, transparente et établie en toute indépendance.

Possibilités d’épargne

Compte d’épargne

Le compte d’épargne arrive certainement en premier dans ce schéma. Afin de créer un engagement, il peut être utile de mettre en place un ordre de virement permanent pour transférer chaque mois une partie du salaire sur un compte séparé. Selon le principe «loin des yeux, loin du cœur», cela évite d’être tenté de dépenser tout son salaire mensuel jusqu’au dernier franc. Si vous souhaitez également exploiter une opportunité de placement, un compte de fonds de placement peut être intéressant.

Compte de fonds de placement

Le compte de fonds de placement allie les avantages de l’épargne sur un compte d’épargne et les opportunités de rendement d’un placement financier. Même si on ne dépose que de petites sommes. Voici comment ça fonctionne: le client détermine un montant d’épargne mensuel qui est versé sur le compte de fonds de placement. Cet argent lui permet d’acquérir des parts dans le fonds – de nombreuses parts lorsque les cours sont bas et peu de parts lorsque les cours sont élevés. Ainsi, on lui garantit toujours une prime d’achat moyenne et les fluctuations de valeur n’ont pas de répercussions graves. Suivant l’évolution du marché financier, les investisseurs bénéficient de rendements relativement élevés. Et l’avantage est que lorsque l’on a besoin de l’argent, on peut le retirer à tout moment, comme avec un compte d’épargne normal.

Pilier 3a

L’objectif proprement dit de cette prévoyance privée – également appelée prévention liée – est d’améliorer sa situation financière à l’âge de la retraite. Mais comment ce modèle est-il censé aider à réaliser un rêve immobilier? Certaines exceptions prévoient une possibilité de décaissement avant l’âge de la retraite. L’une d’entre elles permet d’utiliser le montant de l’épargne avant terme pour financer l’acquisition de sa résidence. Autre grand avantage à épargner en passant par le pilier 3a: le montant déposé sur le compte augmente non seulement le montant de l’épargne, mais permet également de réduire la pression fiscale. En effet, les versements sur le compte 3a sont entièrement déductibles du revenu imposable. On peut ainsi mettre quasiment deux fois l’argent de côté: d’une part, en le déposant sur le compte de prévoyance et, d’autre part, en faisant des économies d’impôts. Il est également possible d’optimiser la prévoyance vieillesse avec des titres durables (Vitainvest).

Réduire les dettes et les crédits

Prenez l’habitude d’économiser une petite somme chaque mois. C’est en tout cas une excellente démarche. Le premier objectif doit cependant être de rembourser le plus rapidement possible les dettes existantes.

Conclusion:

Même si les fonds propres nécessaires pour arriver à contracter une hypothèque semblent à première vue très élevés, il existe des possibilités pour économiser cette somme relativement rapidement. Cela exige, d’une part, de la discipline et, d’autre part, les opportunités de placement adaptées comme un compte de fonds de placement et le pilier 3a.

Cet article a-t-il été utile?
Merci pour votre vote!


Plus d’articles sur ce thème


Prêt(e) pour la meilleure offre?


Restez au fait de l’actualité

Lisez régulièrement des articles passionnants et recevez des conseils utiles en lien avec l’achat d’une maison ou d’un appartement.

S’abonner à la newsletter key4

Ce site web utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation. Vous trouverez plus d’informations dans la déclaration de confidentialité. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookies dans les paramètres de confidentialité. Accédez aux paramètres de confidentialité